chat gratuit coquin

27 janv. Rencontre avec une belle escort de Douai pour une soirée coquine.

Gérer vos témoins de navigation En savoir plus. Les Capitals en ont été informés samedi, selon TSN. L'absence d'une telle rencontre signifie que Wilson ne recevra pas une suspension de plus de cinq matchs pour son geste. Seney s'est débarrassé de la rondelle et Wilson s'est amené derrière lui avant de le frapper avec son épaule gauche. Wilson a reçu une inconduite de partie pour une mise en échec à la tête. Droit d'auteur: En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.

Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Déclaration sur les témoins cookies Version mobile. Prison de Marquette, Marquette Michigan. Red Wings de Détroit [ 1 ]. Bay Roberts , Terre-Neuve. Bruins de Boston [ 5 ]. Caesars Palace , Las Vegas.

Kings de Los Angeles. Stade du Commonwealth , Edmonton. Canadiens de Montréal. Stade McMahon , Calgary. BC Place , Vancouver. Sénateurs d'Ottawa. Investors Group Field , Winnipeg. Stade Mosaic , Regina. Ralph Wilson Stadium , Buffalo. Penguins de Pittsburgh. Wrigley Field , Chicago. Red Wings de Détroit. Fenway Park , Boston. Flyers de Philadelphie. Heinz Field , Pittsburgh. Cette section présente les divers trophées décernés à la fin de chaque saison.

Il s'agit, soit de trophées d'équipe comme la Coupe Stanley , le plus prestigieux d'entre tous , soit des trophées individuels, pour les joueurs gardiens, défenseurs, buteurs Ces trophées ont été instaurés au fil des saisons, afin de récompenser le talent ou le rendement des joueurs ou des équipes de la LNH.

La cérémonie de remise des trophées est très médiatisée et est marquée par un grand spectacle avec tapis rouge. La Coupe Stanley est le plus prestigieux trophée, remis à l'équipe qui remporte les séries éliminatoires. La première fois qu'elle est remise, l' Association athlétique amateur de Montréal la remporte, et ce, vingt-cinq ans avant la première saison de la LNH et la conquête par les Arenas de Toronto. La Coupe n'est donc pas un trophée appartenant à la LNH même si depuis aucune équipe en dehors de la ligue n'a tenté de remporter le trophée.

Les Canadiens de Montréal est l'équipe qui a remporté le plus de Coupes Stanley, soit vingt-quatre. Entre et , ces mêmes Canadiens établissent la plus belle série, avec cinq victoires de suite [ 83 ]. Ce trophée récompense la meilleure équipe de la saison. Il s'agit sûrement du trophée le plus difficile à remporter, en raison du grand nombre de matches disputés tout au long de la saison. Depuis la mise en place du trophée, les Red Wings de Détroit sont l'équipe qui l'a remporté le plus de fois, soit six [ 84 ]. Le trophée Prince de Galles est le trophée qui a le plus souvent changé de signification.

En et depuis , ce trophée récompense le champion de l'association de l'Est. Il est mis en place en et récompense le champion de la saison régulière. Par la suite, il récompense tour à tour l'équipe qui termine première dans la division Américaine - , le champion de la saison régulière - , l'équipe championne de la division Est en saison - , l'équipe championne pour la saison régulière de l'association Prince-de-Galles - et enfin l'équipe remportant la finale de l'association Prince-de-Galles durant les séries éliminatoires - Depuis la première saison de remise du trophée, les Canadiens de Montréal ont gagné à vingt-cinq reprises le trophée du Prince de Galles [ 85 ].

Ce trophée est le pendant du trophée précédent mais pour l'association de l'Ouest. En anglais , il se nomme le Clarence S. Campbell Bowl et est remis la première fois à la suite de l'expansion de la ligue en au champion de la division Ouest. Il récompense par la suite le champion de l'association Clarence Campbell pour la saison régulière - , puis le champion de l'association Clarence Campbell mais cette fois pour les séries éliminatoires - et depuis, il récompense le champion de l'association de l'Ouest pour les séries éliminatoires.

L'équipe des Oilers d'Edmonton est celle qui a remporté le plus souvent ce trophée avec 7 victoires [ 86 ]. Ce trophée est un ancien trophée qui n'est plus remis depuis fin Il est mis en place à la base du temps de l' Association nationale de hockey et récompense le champion de la saison régulière qui va alors défier les autres ligues pour la Coupe Stanley.

Lors de la création de la LNH, il est toujours remis au champion de la saison régulière et est donné une dernière fois en Quatre saisons plus tard , il est réintroduit et alors que la LNH compte deux divisions, il récompense le champion de la division canadienne c'est alors le pendant du trophée du Prince de Galles. En , la LNH ne compte plus qu'une division et donc sa définition change une nouvelle fois: Les Maple Leafs et les Canadiens sont les deux équipes à l'avoir reçu le plus de fois 6 fois [ 87 ]. Une des plus belles récompenses pour un joueur de la LNH: C'est également le plus ancien de tous les trophées: David Hart était le père de l'entraineur-chef et directeur-gérant du Canadien de Montréal , Cecil Hart.

Vos commentaires

Le trophée original a été retiré et placé au Temple de la renommée du hockey en puis remplacé par un nouveau trophée nommé à la mémoire de Cecil Hart mort en Wayne Gretzky a remporté ce trophée à neuf reprises, ce qui constitue un record, tous sports professionnels nord-américains confondus. Le vainqueur de l'édition est le premier joueur à avoir joué pour deux franchises différentes au cours de la saison, Joe Thornton qui a joué pour les Bruins de Boston puis pour les Sharks de San José [ 88 ].

Deuxième trophée à être mis en place en , ce trophée est annuellement remis au joueur considéré comme ayant démontré le meilleur amalgame d'esprit sportif et de talent sur glace. Il est également décerné par les journalistes et a été mis en place à l'initiative de la femme de Julian Byng , qui aimait avant tout le beau jeu et assistait à de nombreux matchs des Sénateurs d'Ottawa.

Frank Boucher des Rangers de New York a reçu à sept reprises le trophée et a conservé la première édition du trophée. Un nouveau trophée fut donc créé [ 89 ]. Pour être éligible, le joueur ne doit pas avoir joué plus de 25 matchs dans la saison régulière précédant celle en cours et pas plus de six matchs durant les deux autres saisons précédentes dans une des ligues professionnelles. Le joueur ne peut pas être âgé de plus de 26 ans le 25 septembre de la saison d'éligibilité.

Cette règle a été mise en place après que Sergueï Makarov obtient le trophée en alors qu'il est âgé d'une trentaine d'années et a gagné plusieurs médailles d'or aux Jeux olympiques d'hiver. Le trophée porte le nom de Frank Calder , qui a été président de la ligue jusqu'en L'honneur d'être désigné meilleure recrue date de la saison , mais c'est seulement au cours de la saison que le trophée fut remis pour la première fois.


  • rencontre homme celibataire anglais.
  • Coup d'oeil sur cet article.
  • rencontres internationales football?
  • Menu de navigation;
  • site de rencontre contact.

Avec neuf lauréats à la fin de la saison , l'équipe de Toronto est l'équipe qui en détient le plus. Ce trophée récompense le talent offensif d'un joueur et est remis au joueur ayant inscrit le plus de points au cours de la saison. Ross jouait en défense et a gagné deux Coupes Stanley. Si deux joueurs ou plus sont à égalité, le joueur ayant marqué le plus de buts remporte le trophée, si l'égalité persiste, le joueur ayant marqué le plus tôt dans la saison l'emporte.

Wayne Gretzky remporte le trophée à dix reprises et, entre et , seulement trois joueurs se le partagent: Cette récompense s'adresse au meilleur défenseur de la saison régulière qui est choisi, encore une fois, par les journalistes. Remis pour la première fois en , il est nommé en l'honneur de James Norris , dirigeant des Red Wings de Détroit de à sa mort Bobby Orr des Bruins de Boston a été honoré à huit reprises, ce qui constitue un record [ 91 ].

Ce trophée récompense le joueur le plus utile des séries éliminatoires depuis la saison Le vote, réalisé par les journalistes, a lieu durant la deuxième période d'un match de la série finale de la Coupe Stanley. Si la série ne se termine pas à l'issue de ce match, les votes sont annulés et le vote recommence à la partie suivante. Le joueur gagnant n'est pas nécessairement dans l'équipe qui gagne la Coupe Stanley. Le trophée porte le nom de Conn Smythe , grand personnage de la LNH, que ce soit au point de vue de son équipe les Maple Leafs de Toronto ou par la construction du Temple de la renommée du hockey.

Le dessin même du trophée reprend le symbole des Maple Leafs, les feuilles d'érable. Le joueur ayant le plus remporté le trophée est Patrick Roy , avec deux victoires sous les couleurs des Canadiens de Montréal et une sous celles de l' Avalanche du Colorado. Dès la deuxième édition de la remise du trophée, Roger Crozier le remporte alors qu'il évolue avec les Red Wings de Détroit défaits par les Canadiens [ 92 ].

En dehors du Président de la LNH, tous les autres membres du comité de sélection subissent une rotation annuelle [ 93 ]. Le gagnant est choisi par les journalistes [ 94 ].

LNH Hockey - CALENDRIER ET RÉSULTATS

Une des récompenses les plus prestigieuses pour un joueur: Le trophée est remis pour la première fois en sous le nom de Trophée Lester B. Pearson et change de nom en [ 95 ]. Wayne Gretzky a gagné le plus grand nombre de fois cette distinction avec cinq votes positifs, à chaque fois sous les couleurs des Oilers d'Edmonton. Les Penguins de Pittsburgh est la franchise la plus titrée avec dix conquêtes [ 96 ].

Le vainqueur est désigné par la presse. Le plus récent récipiendaire est Patrice Bergeron des Bruins de Boston pour la saison Le trophée a été remis pour la première fois en sous le nom de trophée Emery Edge en anglais Emery Edge Award , Emery Edge étant alors le sponsor. Le trophée a gardé ce nom jusqu'en En l'équipe ayant remporté le plus grand nombre de fois ce trophée est celle d' Edmonton 4 fois dont trois fois par Wayne Gretzky. Ce trophée est remis au joueur ayant démontré le meilleur exemple de leadership et ayant le plus contribué à la société. Ce trophée récompense le joueur ayant marqué le plus de buts durant la saison régulière.

Georges St-Pierre

C'est le dernier trophée en date remis aux joueurs de champ. Il honore Maurice Richard , joueur emblématique des années , buteur hors pair et premier buteur à atteindre les 50 buts en 50 matchs. Depuis , Aleksandr Ovetchkine a gagné ce trophée à cinq reprises. Depuis la mise en place du trophée, le plus haut total de buts marqués est de 65 par ce dernier en [ 99 ].

Léo Dandurand , Louis Létourneau et Joseph Cattarinich , les trois propriétaires des Canadiens de Montréal dans les années , décident d'offrir le Trophée Vézina pour la première fois à la fin de la saison à la suite du décès de leur gardien vedette mort lors du premier match de la saison , Georges Vézina. Entre et , Jacques Plante reçoit le Trophée Vézina à sept reprises, il est le gardien le plus récompensé par le trophée. Jusqu'à la saison , le gardien de but de l'équipe accordant le moins de but est récompensé par le trophée Vézina.

Cinq questions à l'aube de la rencontre du Bureau de dépistage de la LNH

Jennings et le Trophée Vézina devient alors le trophée remis au meilleur gardien du circuit, le vainqueur étant désigné par un vote des directeurs généraux des différentes franchises de la ligue [ ] , [ ]. Ainsi depuis , le Trophée William M. Jennings récompense le ou les gardien s ayant concédé le moins de buts de la saison. Pour recevoir le trophée, un gardien de but doit jouer au minimum 25 parties au cours de la saison régulière. Les dirigeants de la LNH décident de remettre ce trophée en plus du trophée Vézina et ils le nomment en l'honneur de William M. Jennings , ancien président des Rangers de New York.

Depuis , Patrick Roy , gardien des Canadiens de Montréal, puis de l'Avalanche du Colorado et Martin Brodeur des Devils du New Jersey sont les deux portiers les plus récompensés par le Trophée Jennings, ils l'ont gagné cinq fois chacun [ ] , [ ]. Entre et , le LNH remet un troisième trophée spécialement pour les gardiens de buts: Ce trophée, nommé en l'honneur d'un gardien vedette des Red Wings de Détroit et des Sabres du Buffalo, récompense le portier avec le meilleur pourcentage d'arrêts avec un minimum de 25 parties jouées [ ].

Ce trophée, récompensant le meilleur entraîneur de la saison, est mis en place en et le vainqueur est désigné par l'ensemble des diffuseurs des matchs. Jack Adams était un entraîneur des Red Wings de Détroit pendant une vingtaine d'années puis dirigeant de l'équipe pendant encore seize ans [ ]. Pat Burns est l'entraîneur le plus souvent récompensé avec trois trophées Adams. Plus de 50 ans plus tard, la première équipe des recrues est à son tour mise en place à la fin de la Depuis, à la fin de chaque saison, l'association des journalistes spécialisés sur le hockey, la Pro Hockey Writers' Association , détermine les 18 joueurs mis en avant dans une des équipes d'étoiles [ ].

À la fin de la saison , à la suite d'une erreur de votes, Aleksandr Ovetchkine est sélectionné dans la première équipe en tant qu'ailier droit mais également dans la seconde équipe en tant qu'ailier gauche [ ]. La liste suivante donne le nom des joueurs les plus élus à chaque poste pour la première équipe d'étoiles [ ]:. Cette section présente globalement des joueurs de la LNH avec leur association , l'évolution de l'équipement au cours des saisons, les moyens pour entrer dans la LNH et enfin les meilleurs joueurs au niveau des statistiques depuis la première saison.

En , une première tentative de création est faite mais les joueurs moteurs de l'expérience se retrouvent relégués en ligues mineures ou échangés vers d'autres équipes [ ]. En juin , à l'occasion d'une rencontre entre des représentants des six équipes originales de la LNH , Bob Pulford et Alan Eagleson sont choisis pour constituer le premier bureau de l'association et afin d'éviter à la nouvelle association de subir le même destin que la tentative précédente, Pulford a décidé de rencontrer les propriétaires des franchises de la ligue et leur a demandé de reconnaître l'existence de l'association.

De même, Pulford a demandé aux présidents de garantir qu'aucun des joueurs membre de l'association ne serait puni en raison de cette affiliation. Elle fut également responsable des différents mouvements de contestations des joueurs, permettant à tous les joueurs de s'exprimer et d'agir ensemble à trois reprises voir autre section pour plus de détails.

L'équipement du joueur de hockey de la LNH a évolué depuis la première saison. Ainsi dans les premières années de la ligue, les protections du gardien et du joueur sont très sommaires. Les joueurs ne possèdent que des gants rembourrés sur le dessus des doigts et remontant légèrement sur le poignet et des jambières même si elles sont plus légères que celles utilisées de nos jours et ressemblent à des protèges-tibias et de coudières.

Sous les premiers pantalons, des rembourrages sont réalisés au niveau des genoux et des fesses créant les premières culottes. Au début des années , les coudes se voient à leur tour protégés par le même système que pour les genoux. Par la suite, un épais habit vient protéger le haut du corps des joueurs et gardiens [ ].

Les premières années, les gardiens ont un rôle assez ingrat puisque le règlement leur interdit de s'agenouiller pour faire des arrêts et leur tâche consiste à tenter de dévier les palets avec leur crosse. Cette dernière a quand même la particularité d'être un peu plus large que celles des joueurs.

En , les gants de gardien s'allongent et se différencient des gants de joueur tout en restant assez différents des gants actuellement utilisés. En , lors d'un match entre les équipes des Maroons de Montréal et les Canadiens , un tir de Howie Morenz vient frapper le gardien des Maroons Clint Benedict sur le nez. Il manque quelques matchs et quand il revient sur la glace, il porte alors le premier masque d'un gardien de but dans la LNH. Le masque est fait de cuir et reste assez sommaire [ ].

Malgré tout, le masque gêne le gardien des Maroons sur certains tirs et il décide donc de l'abandonner [ 17 ] , [ ]. Au début des années , l'équipement du gardien change encore une fois et la distinction entre le bras qui tient la crosse et celui qui est libre apparaît. Dès , il prend l'habitude de s'entraîner avec un masque mais son entraîneur, Toe Blake , lui fait alors savoir qu'il est hors de question qu'il joue un match avec ce masque.

Heureusement, l'accident se déroule peu de temps avant l'interruption de match, il peut rentrer au vestiaire se faire soigner. De multiples points de sutures sont nécessaires afin de refermer sa plaie ouverte et Plante rejoint son vestiaire vingt minutes plus tard.

Voyant son gardien souffrir, Blake lui propose alors de retourner au jeu avec son masque à l'époque les gardiens n'avaient pas de remplaçant malgré son aversion pour ce moyen de protection. Blake se défend alors en disant qu'en cas de palet aux pieds de Plante, celui-ci ne pourrait pas intervenir et le voir aussi rapidement que s'il ne portait pas le masque. Pourtant ce soir-là, Plante réalise 28 arrêts sur 29 tirs de l'équipe adverse et le port du masque se propage rapidement chez tous les gardiens [ 17 ] , [ ].

L'évolution du masque se fera au cours des saisons passant du simple masque facial de Plante au casque que l'on connaît aujourd'hui. Les premiers masques sont tels qu'une simple pression dessus permet de les casser mais avec le début des années , les fibres de verre et le plastique sont mélangés afin de créer les masques. Certains gardiens se fabriquent eux-mêmes leur masque et vont jusqu'à les peindre avec des motifs dessus comme Gerry Cheevers qui peint sur son masque des points de suture à chaque fois qu'il y reçoit un palet [ ].

En effet, lors des matchs opposant les deux équipes, le gardien Vladislav Tretiak se présente sur la glace avec un casque intégral couvrant également l'arrière de la tête. Il est le premier gardien à se rendre compte qu'un palet pris sur l'arrière de la tête peut être aussi dangereux qu'un palet de front.

En , un nouvel équipement vient compléter l'attirail du gardien: En effet, lors d'un match entre les Sabres de Buffalo et les Blues de Saint-Louis , lors d'une action devant les buts des Sabres Clint Malarchuk à terre prend un coup de lame de patin ce qui entraîne la section de l' artère carotide externe. Le gardien frôle la mort mais il est sauvé par l'intervention rapide des secouristes [ ]. Cependant la jugulaire n'est pas obligatoire.

La date d'apparition du premier casque est incertaine. On est tout de même sûr qu'en , George Owen joueur des Bruins de Boston porte un casque de cuir afin de se protéger. Il tombe alors à la renverse sur la glace, la tête en arrière venant frapper la glace. Une grande quantité de sang s'échappe et les médecins ne peuvent l'opérer.

Il décède deux jours plus tard et est le premier mort direct d'un match de la LNH [ ]. Il faut tout de même attendre pour que la LNH impose à tous les nouveaux joueurs de porter un casque de protection. Les anciens joueurs sont autorisés à choisir s'ils souhaitent jouer avec ou sans casque et petit à petit tous les joueurs s'y mettent. Craig MacTavish , des Blues de Saint-Louis , est le dernier joueur à évoluer sans casque jusqu'à sa dernière saison en [ ]. Le casque est obligatoire pour tous les joueurs de la LNH. Si un joueur perd son casque au cours du jeu, l'action peut continuer et le joueur n'est pas obligé de sortir immédiatement de la glace.

De plus depuis le début de la , les arbitres sont désormais également obligés de porter un casque [ ]. L'équipement complet actuel d'un joueur est le suivant [ 49 ]:. L'équipement du gardien est le même aux différences près suivantes: Le premier repêchage amateur date de quand la ligue a voulu permettre à toutes les équipes d'avoir les mêmes chances de signer un joueur amateur. En effet, par le passé, les joueurs pouvaient signer où bon leur semblait ou étaient directement formés dans les équipes affiliées aux équipes de la LNH. La grande majorité des joueurs évoluant dans la LNH sont des joueurs ayant participé aux repêchages d'entrée mais il existe tout de même des joueurs de la LNH n'ayant jamais été sélectionné à un repêchage qui arrivent à faire carrière dans la LNH, le plus célèbre d'entre eux étant Wayne Gretzky [ ] , [ ].

Depuis le milieu des années , les repêchages sont diffusés sur les chaînes américaines et canadiennes et longtemps à l'avance, les journaux et spécialistes du hockey aiment faire des prédictions sur les futurs premiers choix. Les statistiques les plus parlantes pour un joueur sont les buts , les assistances ou passes et les points.


  • Une rencontre privée avec Bergevin.
  • manon escort montpellier.
  • Match en plein air de la LNH — Wikipédia.
  • Une rencontre privée avec Bergevin | Vidéo | uhidyzuk.tk!
  • site de rencontre gratuit meetic.fr.

Même s'il est difficile de comparer les statistiques d'un joueur contemporain avec environ 80 matchs par saison aux statistiques de Joe Malone , meilleur pointeur de la Saison de la LNH où seulement 14 rencontres sont jouées, il existe officiellement un classement des meilleurs joueurs de l'histoire de la LNH [ ]. Bobby Orr est un autre défenseur célèbre des Bruins: Pour jauger un gardien , il est souvent pris en compte les moyennes de buts contre par match et le pourcentage d'arrêt, sur une saison, et les victoires et blanchissages sur l'ensemble d'une carrière.

En ce qui concerne les gardiens de but, Martin Brodeur est le gardien ayant obtenu le plus grand nombre de victoires dans une carrière depuis qu'il a dépassé le record établi par Patrick Roy qui était de victoires. En effet, au sein des Devils du New Jersey , Brodeur est une pièce importante et joue souvent beaucoup plus de matchs que les autres gardiens de la saison. Ainsi, il n'est pas rare qu'il joue environ 70 matchs par saison pour une quarantaine de victoires [ ].

Mais au début de la saison , Brodeur se blesse. Il fait un retour en février et égalise le record de Roy à Montréal, devant l'ancien détenteur qui a vu sa marque égalée du haut des gradins avec une victoire de des Devils sur les Canadiens. En ce qui concerne les victoires au cours des matchs des séries, Roy est premier avec victoires tandis qu'avec 95 victoires fin de la saison Brodeur est à la deuxième place devant Grant Fuhr avec 92 victoires.

Roy semble bien installé à la première place et il paraît peu probable que Brodeur puisse le rattraper. En ce qui concerne les blanchissages , les meilleurs de tous les temps sont Terry Sawchuk et Martin Brodeur avec réalisations [ ] suivi de George Hainsworth avec 94 dont 22 pour la seule saison [ ]. Un but marqué par un gardien est un exploit très rare. Ron Hextall et Martin Brodeur sont les seuls gardiens de la LNH à avoir réussi l'exploit deux fois, chacun réussissant le tour de force une fois en saison et une fois en séries éliminatoires.

Damian Rhodes et José Théodore sont les seuls à avoir marqué lors d'un blanchissage. Brodeur est le seul gardien à avoir marqué un but qui fut considéré par la suite comme le but de la victoire: Simon Gagné des Flyers inscrit malencontreusement un but contre son propre but vide [ Note 13 ]. Même si ce ne fut pas un tir à proprement parler, les règles de la LNH stipulent qu'en cas de but marqué contre son camp, le dernier joueur adverses à avoir touché le palet est crédité du but.

Brodeur est donc cet homme et finalement, il sera l'homme du but de la victoire [ ]. La LNH occupe une part très importante dans la culture nord-américaine. Toutefois, aux États-Unis , cet impact est inférieur à celui des autres ligues professionnelles américaines: Le lancement de la version américaine de la télévision officielle de la LNH, le NHL Network, en collaboration avec Comcast , a été réalisé au cours de la saison [ ].

En plus des matchs des séries éliminatoires, qui drainent toujours beaucoup de spectateurs et téléspectateurs, la LNH organise un match d'exhibition le Match des étoiles de la Ligue nationale de hockey qui permet aux meilleurs joueurs de s'affronter lors d'un match et d'épreuves. Les autres périodes très attendues dans la saison sont les repêchages et les remises des trophées voir les autres sections.

Match en plein air de la LNH

Chaque année, un certain nombre de joueurs sont honorés soit par la LNH avec l'accès au Temple de la renommée du hockey , soit par les équipes directement avec la sanctuarisation du numéro du joueur [ ]. Enfin, quasiment toutes les équipes de la LNH possèdent une mascotte qui est chargée de mettre l'ambiance durant les temps-morts des matchs. La série met en vedette l'équipe du National de Québec , dont le logo ressemble à celui des défunts Nordiques de Québec et qui jouent au Colisée de Québec.

Les équipes qu'ils affrontent sont de vraies équipes de la Ligue nationale. Ainsi, en , une série a pour sujet principal la vedette québécoise des années Maurice Richard et en , un film éponyme , Maurice Richard , est réalisé par Charles Binamé.

Sites liés au hockey

Dans ce film, avec Roy Dupuis et Julie LeBreton qui constituent le couple Richard, l'histoire du joueur est racontée depuis son adolescence jusqu'à l'émeute qui a eu lieu à Montréal lors de sa suspension en Le film a été nommé à 13 reprises. Plusieurs joueurs professionnels ont participé au film en incarnant d'anciens joueurs comme: